Le repos au lit pour soigner une douleur du bas du dos

Les douleurs dans le bas du dos se font remarquer chez plusieurs personnes. Celles-ci choisissent alors le repos au lit pour aller mieux. Cependant, est-ce une bonne méthode ? Cela n’a-t-il pas des conséquences sur la santé ?

Le repos au lit pour soigner une douleur : une solution inutile

Le repos au lit pour soulager une douleur dans le bas du dos est la méthode longtemps recommandée par les médecins. Néanmoins, avec les nouvelles études, on se rend compte que cela s’avère inutile surtout lorsque cela dépasse les 48h. Quelques fois, cette solution peut même ralentir le rétablissement. Cette réaction se justifie par le fait que même lors d’une douleur intense dans le bas du dos, vous devez continuer de rester actif. Bien sûr, vous devez diminuer l’intensité de vos activités quotidiennes. C’est une manière simple de contrôler les symptômes et de vous rendre le plus tôt si besoin chez un médecin. Le fait de rester actif est alors idéale pour faire disparaitre la douleur plus vite.

A découvrir également : La gestion des déchets médicaux

Les risques du repos prolongé au lit pour un mal dans le bas du dos

Un repos prolongé comporte plus de risques que d’avantages lorsque vous avez des douleurs dans le bas du dos. Par exemple, vous pouvez avoir des raideurs et ainsi augmenter la douleur. En restant inactif, vous perdez en effet de la force musculaire sans oublier la souplesse. Vos muscles sont donc plus raides et ne vous permettent pas de bien bouger votre dos. Le rétablissement se fait plus lent. Il est alors improbable de reprendre rapidement vos activités.

A lire en complément : Le rôle des ASH dans la désinfection d'un hôpital

Les solutions pour faire disparaitre les douleurs dans le bas du dos

Lorsque vous constatez une douleur dans le bas du dos, le premier réflexe est d’y appliquer des compresses chaudes ou froides dans certains cas. Les anti-douleurs ou les anti-inflammatoires sont aussi un bon moyen de vous débarrasser des douleurs. Notez quand même que vous ne devez pas en ingurgiter pendant un temps plus long sans avis médical.

Lorsqu’elles sont intenses et dépassent 48h, vous devez contacter un médecin. Il saura vous examiner et vous prescrire un traitement adéquat. Vous devez aussi vous rendre chez le médecin quand les douleurs dans le bas du dos sont accompagnées de fièvre. De même, quand vous ressentez un engourdissement ou une faiblesse dans les jambes, vous devez consulter. Par ailleurs, lorsque les douleurs s’accompagnent d’engourdissement des parties génitales, un professionnel doit vous examiner. Ces douleurs peuvent être des symptômes de maladie qu’il faut traiter assez tôt.

Les alternatives au repos au lit pour soulager les douleurs du bas du dos

Le repos au lit n’est pas toujours la solution idéale pour soulager les douleurs dans le bas du dos. Il existe d’autres alternatives qui peuvent être tout aussi efficaces et même plus rapides.

La première alternative est l’activité physique régulière. Effectivement, une sédentarité prolongée peut causer des douleurs chroniques dans le bas du dos. Adopter une activité physique régulière permet de renforcer les muscles dorsaux et abdominaux, réduisant ainsi la pression sur le bas du dos. Vous pouvez opter pour des exercices simples tels que la marche, la natation ou encore le yoga.

Il y a l’acupuncture qui est aussi une méthode très prisée pour soulager les douleurs dans le bas du dos. Cette technique consiste à stimuler certains points précis situés sur votre corps grâce à des aiguilles stériles fines et jetables.

Les massages sont aussi un moyen naturel de dénouer les tensions musculaires responsables des douleurs dans le bas du dos. Les professionnels en masseur-kinésithérapie se servent de différentes techniques telles que : massage classique suédois ou thaïlandais ; massothérapie intégrative ; ostéo-massage ; fasciathérapie, etc.

Il ne faudrait pas oublier l’exercice respiratoire qui peut aider à calmer les nerfs hyperactifs causant souvent ces types de douleurs intenses au niveau inférieur de notre colonne vertébrale.

Avant d'adopter ces méthodes alternatives, il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé pour connaître la cause exacte des douleurs et éviter tout risque d'aggravation.

Les exercices physiques à privilégier pour renforcer le bas du dos et éviter les douleurs chroniques

Le renforcement des muscles dorsaux et abdominaux est essentiel pour éviter les douleurs chroniques dans le bas du dos. Les exercices physiques sont donc une solution efficace à long terme pour prévenir ces douleurs.

Les exercices d'étirement sont particulièrement utiles pour soulager la pression sur le bas de votre colonne vertébrale. Vous pouvez commencer par des étirements simples tels que : vous allonger sur le dos, plier les genoux et tirer vos jambes vers votre poitrine ; poser un pied sur l'autre genou en position assise, puis tirer lentement votre jambe repliée vers vous.

Il y a les exercices de renforcement musculaire. Les crunchs (redressements assis) sollicitent les muscles abdominaux tout en ménageant votre dos. Pour réaliser cet exercice, allongez-vous à plat ventre, placez vos bras devant vous et redressez lentement le buste en maintenant la tête droite.

Il existe aussi des exercices spécialisés pour renforcer les muscles du bassin inférieur, qui peuvent aider à stabiliser la région lombaire. La planche latérale est un bon exemple d'exercice ciblant cette partie du corps. Allongez-vous sur le côté gauche avec une main appuyée au sol et soulevez lentement vos hanches jusqu'à ce que vous mainteniez une ligne droite entre vos pieds et épaules.

N'oubliez pas de faire attention aux signaux envoyés par votre corps lorsqu'il s'agit d'exercice. Si vous ressentez une douleur, arrêtez immédiatement l'exercice et consultez votre médecin.

Les exercices physiques constituent une solution efficace pour renforcer le bas du dos et prévenir les douleurs chroniques. Vous devez consulter un professionnel de la santé avant d'adopter tout type d'exercice pour éviter tout risque d'aggravation.