Le rôle des ASH dans la désinfection d'un hôpital

Pour bien comprendre le rôle des ASH, contextualisons tout d'abord les choses. Les Agents des Services Hospitaliers (ASH) sont chargés d’assurer la propreté et l’entretien des installations. Ils jouent un rôle fondamental car ils garantissent le confort des personnes âgées, favorisent l’autonomie et aident à briser la solitude. L'une de leurs missions consiste également à assurer le bio nettoyage des sols et surfaces en milieu hospitalier pour réduire, voire de supprimer, les micro-organismes présents pour éviter des contaminations ou des infections par des maladies nosocomiales.

Il n’y a pas de formation essentielle pour devenir agent de nettoyage des services hospitaliers. La plupart du temps, les personnes ont obtenu un CAP Nettoyage ou Hygiène Agent ou un Bac Professionnel Accompagnement, Soins et Services à la Personne (Bac pro ASSP) avant d’exercer cette profession.

A voir aussi : Boisson brûle graisse : le top à connaitre

Qu’est-ce que la désinfection?

La désinfection est l’opération qui permet d’éliminer ou de tuer les micro-organismes et / ou d’inactiver les virus indésirables transportés par des milieux contaminés inertes selon les objectifs fixés. Un plan de nettoyage et de désinfection continu est en place pour s’assurer que toutes les sections de l’établissement hospitalier et tous les équipements sont correctement traités. Il comprend également le nettoyage et la désinfection des équipements de nettoyage et de désinfection (bio nettoyage).

La différence entre le nettoyage et la désinfection est importante, avec le nettoyage, nous obtenons une surface physiquement propre : c’est un nettoyage visible. La désinfection permet d’obtenir une surface bactériologiquement propre : il s’agit d’un nettoyage invisible.

A lire en complément : Les avancées de la biologie médicale nouvelle génération

Pourquoi désinfecter la chambre d’un patient?

Il s’agit de maintenir l’environnement le plus sain possible pour la personne traitée. L’endroit doit être nettoyé et désinfecté. L’objectif est d’éviter la contamination du patient par des germes de l’extérieur.

La désinfection d'un lit même après la sortie d’un patient est essentiel et nécessite de nettoyer le couvre-matelas s’il est taché avec de l’eau savonneuse ou un détergent. Si le lit a des modules en mousse, il faut changer la position des piédestaux environ toutes les deux semaines. Enfin, il faut jeter les vêtements sales à l’endroit prévu ainsi que les gants utilisés pour le nettoyage.

Un détergent désinfectant est utilisé pour nettoyer une salle professionnelle. Dans ce cas, il élimine tous les types de saletés grâce à des actions effectuées à la main ou avec un appareil. Les composants chimiques du produit se chargeront de cette élimination.

Les tâches et responsabilités des ASH en matière de désinfection

Les agents de services hospitaliers (ASH) sont des professionnels qui ont pour mission principale d'assurer l'hygiène et la propreté des espaces hospitaliers. Dans le cadre de leurs fonctions, ils jouent un rôle clé dans la désinfection d'un hôpital.

Les tâches des ASH en matière de désinfection comprennent notamment la collecte et le transport des déchets médicaux ainsi que leur élimination conformément aux normes sanitaires en vigueur. Ils doivent aussi nettoyer les chambres des patients, les salles d'examen et les zones communes telles que les couloirs ou encore les salles d'attente.

La désinfection concerne tous les éléments présents dans une pièce : sols, murs, mobiliers mais aussi poignées de porte, interrupteurs ou encore surfaces fréquemment touchées par plusieurs personnes comme les téléphones.

Comme nous l'avons vu précédemment, il existe différents niveaux de désinfection selon le type de surface à traiter et le niveau potentiellement contaminant du patient accueilli. Les professionnels doivent donc être formés afin d'utiliser efficacement chaque produit adapté au matériel concerné.

Une communication régulière doit être mise en place entre l'équipe soignante et celle chargée de la gestion sanitaire pour garantir une démarche cohérente tout au long du parcours du patient à travers l'hôpital.

Les méthodes et produits utilisés pour la désinfection dans un hôpital

Dans le cadre de leur mission, les ASH doivent être en mesure d'appliquer différentes techniques et méthodes pour garantir une désinfection optimale des espaces hospitaliers. Ils utilisent notamment des produits spécifiques adaptés aux différents types de surfaces à traiter ainsi qu'à la nature potentielle des micro-organismes qui peuvent s'y trouver.

Les produits détergents sont souvent employés pour nettoyer les sols et les surfaces avant d'utiliser un produit désinfectant proprement dit. Cela permet d'éliminer toute trace visible de saleté ou de contamination qui pourrait limiter l'efficacité du produit.

Il existe plusieurs types de produits désinfectants, chacun ayant ses propres caractéristiques et propriétés. Les plus couramment utilisés sont, par exemple :

• Les substances chlorées, très efficaces contre les bactéries mais aussi contre certains virus tels que le norovirus ;
• Les ammoniums quaternaires, particulièrement adaptés aux surfaces textiles ou poreuses ;
• L'alcool éthylique à 70 %, efficace contre certains virus mais moins résistant aux matières organiques que les autres solutions ;
• Le peroxyde d'hydrogène vaporisé, aussi reconnu pour son action sur certains virus comme celui responsable du SRAS-CoV.

Selon la surface à traiter et le niveau potentiellement contaminant du patient accueilli dans la pièce concernée, il est primordial de noter que si une chambre a été occupée par un patient atteint d'une maladie contagieuse, il est nécessaire d'appliquer une désinfection de haut niveau avant que la pièce ne soit à nouveau utilisée. Cette désinfection doit être réalisée par des professionnels formés et compétents afin de garantir un résultat optimal.