Gale, scorbut, choléra : des maladies du Moyen Âge de retour en France

Depuis quelques temps, de vieilles maladies qui semblaient appartenir au passé comme la gale, le scorbut ou encore le choléra font de nouveaux malades en France. Pour quelles raisons ?

10% de cas de gale en plus par rapport à 2002

Notons que la gale n’a jamais complètement disparu, même si son nom évoque une maladie ancienne. Elle s’attrape par un acarien bien souvent par les vêtements ou la literie. Bénigne, elle reste très contagieuse et le diagnostic met souvent beaucoup de temps avant d’être traité. Les manifestations de la gale sont des démangeaisons ainsi que des lésions cutanées. En septembre 2018, on recense près de 350 cas avérés de gale en France pour 100 000 habitants. Ce qui équivaut à une hausse de 10% des cas depuis 2002.

Le retour d’une maladie inattendue : le scorbut

Le scorbut est également appelée « la maladie des marins ». Partant en expédition pendant des mois, les marins en souffraient, la carence en vitamine C en étant la cause. En 2015, 10 cas ont été recensés en France. Ce qui amène à dire que les personnes souffrant de scorbut aujourd’hui en France sont les plus précaires, ne s’alimentant pas correctement, oubliant fruits et légumes frais, certainement au profit de plats préparés.

La rougeole est de retour depuis 2017

Jusqu’à 2016, les cas de rougeole baissaient chaque année. Mais depuis fin 2017, cette tendance s’inverse. La rougeole est revenue dans divers territoires Français comme par exemple la Nouvelle-Aquitaine (près de 2800 cas).

Un manque de vaccination serait le responsable de la recrudescence de la rougeole.

Depuis le 1er janvier 2018, les bébés doivent obligatoirement être vaccinés afin de pouvoir avoir une place en crèche.

La gale, le scorbut et la rougeole ne sont pas les seules « vieilles » maladies qui réapparaissent. La tuberculose regagne également du terrain. Le choléra également, pas en France pour le moment, mais nous avons pu voir qu’une épidémie est en cours en Algérie. Il en est de même pour la peste qui sévit à Madagascar.